Non, en fait, il s'appelle Louis, mais il est fan de Fulgent, chevalier du Puy du Fou (habitant à quelques kilomètres, il peut y aller régulièrement avec sa famille).

Voici la seule photo que j'ai réussi à extorquer au petit filou, j'aurais du prendre des clichés avant de l'offrir...

Fulgent

Alors pour ses 5 ans, je lui ai cousu un costume à l'image de son idole, qui se compose d'un tabard aux armoiries du Puy du Fou "de gueules à trois macles d'argent" et d'une cagoule de maille (bel effet rendu par le tissu qu'on pourrait - presque- prendre pour du mitril façonné par les Nains de la Moria).

C'est tout pour aujourd'hui, en projet un manteau pour ma grande collégienne et un autre pour moi (et aussi mon serpent de mer, mon arlésienne locale : le manteau du Poulpe!).

A bientôt!